\

Avidsen devient marraine d’une… ruche !

Avidsen renforce son engagement en faveur de l’environnement. Nouvelle étape franchie : la promotion et la défense de la biodiversité de proximité. Avidsen, basée à Tours en Indre-et-Loire, signe un partenariat durable… et gourmand avec une association tourangelle, Biodivercity, basée à Mettray, toujours en Indre-et-Loire. Découvrez cette initiative où il est question… d’abeilles.

🐝 🐝 🐝 🐝 🐝

Parrainage d’une ruche : découvrez la convention

Depuis le printemps 2022, Avidsen est officiellement marraine d’une ruche tourangelle qui se situe à Mettray, sur le terrain de l’association locale Biodivercity. Comment ce partenariat va-t-il se passer ? Eléments de réponse.

Qui parraine les ruches de Biodivercity ?

Le parrainage des ruches peut être mis en place pour des entreprises, des établissements publics, des associations ou encore des collectivités qui ont à coeur de soutenir l’agriculture urbaine.

Où se trouve le rucher de parrainage ?

La ruche Avidsen se situe sur un site environnemental de qualité, disposant d’importantes ressources florales. A noter que c’est aussi un espace garanti sans pesticide et positionné loin des axes routiers.

Quel est le rôle du parrain ou de la marraine de la ruche ?

L’entreprise marraine soutient financièrement le projet et mobilise le public de son choix autour du parrainage de cette ruche, de l’importance des insectes pollinisateurs pour la biodiversité (faune et flore). Pour Avidsen, chaque collaborateur aura la possibilité de participer à ce projet.

A quoi l’association Biodivercity s’engage-t-elle ?

Les membres de l’association, de leur côté, gèrent la ruche au quotidien. Biodivercity valorise aussi la démarche sur son site Internet. La ruche Avidsen est ornée du logo de l’entreprise. A venir également : un atelier pédagogique annuel et une redistribution de 20% de la collecte de miel de la ruche parrainée. Ce pot de miel sera ensuite distribué aux nouveaux venus chez Avidsen, pour les accueillir chaleureusement !

Une fois le parrainage en place, la ruche porte le logo de l’entreprise marraine. Crédit photo : Biodivercity.

Quel est l’objectif de ce partenariat local ?

Avec cette collaboration, l’association sensibilise à la sauvegarde des abeilles, aux problématiques des abeilles et des autres insectes pollinisateurs. Avec la promotion et la défense des abeilles, il s’agit de mettre en lumière les enjeux de la biodiversité, de la sauvegarde de la faune, de la flore et donc, indirectement, de défendre une alimentation de qualité pour tous. Pour Avidsen, ce partenariat s’inscrit dans sa politique RSE volontaire, soucieuse de l’environnement et attachée à accomplir des gestes concrets en faveur de la planète, dans une démarche ancrée localement !

On vous en dit plus sur l’association Biodivercity

Comment présenter l’association tourangelle Biodivercity ?

Biodivercity est une association d’éducation populaire créée en 2011 en Touraine. Ses locaux et ses installations se trouvent à Mettray, commune de la métropole de Tours. Son but est de sensibiliser à la nature par le biais d’expériences concrètes qui, en plus, favorisent le lien intergénérationnel.

Trois objectifs ont été fixés par l’association :

  • Améliorer le rapport de chacun avec le vivant qui nous entoure
  • Changer son regard sur la faune, la flore
  • Favoriser le bien-être de chacun

Ce projet d’éducation par l’environnement et la nature se répartir en trois pôles d’action :

  • L’apiculture
  • La médiation animale avec des lapins, des poules, des ânes
  • L’éco-tourisme

Quel est le travail de l’association avec la ruche Avidsen ?

Biodivercity s’engage à entretenir la ruche. En cas de besoin, les bénévoles surveillent la colonie et demandent des soins vétérinaires le cas échéant. Si besoin aussi, avant l’hibernation des abeilles, ces dernières sont nourries. Au menu également, la récolte, l’extraction et le conditionnement du miel produit par la ruche.

Et on garde un souvenir des ateliers ?

Oui ! La quantité de miel récoltée pour une ruche peut grimper jusqu’à 25 kilos. Les nouveaux collaborateurs d’Avidsen recevront, en guise de bienvenue, 20% de cette production, soit 5 kilos, répartis en pots de 250 grammes.

Crédit photo : @stux/pixabay.

Autre cadeau « nature » : une vingtaine de sachets de graines de fleurs mellifères seront distribués aux salariés qui souhaitent les semer chez eux, pour attirer les abeilles et autres insectes pollinisateurs !

Un dernier petit « truc » à nous dire ?

Il est possible de donner un nom à la colonie d’abeilles parrainée par Avidsen ! A vos idées, à votre imagination !

🐝 🐝 🐝 🐝 🐝

ET L’ABEILLE DANS TOUT ÇA ?

Depuis de nombreuses années, l’abeille symbolise la prise de conscience pour la promotion et la sauvegarde de la biodiversité. Mais pourquoi ? Et bien parce qu’elle est née sur Terre, entre 60 et 100 millions d’années avant l’espèce humaine. Grâce à son action naturelle de pollinisation, elle participe à la diversité des plantes et donc, indirectement, assure une bonne part de notre alimentation, variée et de qualité.

Si sur une même zone, on trouve des fruits, des légumes à fleurs, des légumineuses, des arbres fruitiers et que ce sont des plantes mellifères, pas de doute ! Des abeilles ou des insectes pollinisateurs (comme le bourdon) sont présents en nombre et en bonne santé.

L’enjeu est donc de taille. Si la population de ces insectes pollinisateurs régresse, s’ils disparaissent, c’est toutes les plantes concernées – dont celles que nous mangeons – qui seront menacées. Maintenir les abeilles partout où c’est possible permet à la flore de se développer.

Dans de nombreuses civilisations, l’abeille est un symbole fort : dans l’Egypte des pharaons, elle représentait la Basse-Egypte ; elle a ensuite été synonyme d’immortalité dans la dynastie mérovingienne. Plusieurs siècles plus tard, Napoléon choisit l’abeille pour remplacer la fleur de lys dans l’imagier impérial. Aux côtés de l’aigle, elle incarne le travail bien fait.

On retrouve cette valorisation du travail, de la besogne sur certaines tombes scandinaves. En guise d’épitaphe, certains défunts, reconnus pour leur travail, leur caractère opiniâtre, ont une abeille sur leur stèle mortuaire.

Et enfin, pour les mêmes raisons (le travail bien fait, l’authenticité et le produit de la nature), des marques diverses et variées invitent l’abeille sur leur logo, ou l’incrustent sur leurs produits. C’est par exemple le cas des fragrances du parfumeur Guerlain. L’abeille est omniprésente sur les bouteilles de parfum et sur ses soins cosmétiques à base de miel. Enfin, le coutelier aveyronnais Laguiole l’appose sur la jointure manche-lame de chacun de ses couteaux… Pour trancher une bonne tartine de miel ? 🍯

source : bonnesnouvellesenvironnementales.over-blog.com.